Qigong18

École de Taiji Qigong Shibashi en ligne
par le représentant du Prof. Lin Housheng

TaiJi Qigong Shibashi et Lin Housheng

Bienvenue sur le site français de Qigong18.com
Votre source en ligne du Taiji Qigong Shibashi authentique du Professeur Lin Housheng.

Taiji Qigong Shibashi (Tai Chi Chi Kung en 18 mouvements)

Créé en 1979 par le professeur Lin Housheng, le Taiji Qigong Shibashi combine merveilleusement la beauté du Tai Chi à l’efficacité thérapeutique du Qigong et la méditation. Simple et accessible à tous, les mouvements sont fluides, la respiration douce et la sensation d’énergie qui coule à travers tout le corps rend sa pratique très agréable. Le balancement de l’énergie avec la respiration crée un état de sérénité qui permet de relâcher tout le stress accumulé. L’esprit se concentre sur l’image évoqué par le nom de chacun des 18 mouvements, comme: “L’oie sauvage en vol”, “Amener la lune vers soi”, “Le pêcheur lance son filet”. Après quelques minutes de pratique, l’esprit est calme, le corps plein d’énergie.


Le Taiji Qigong Shibashi fait partie du curriculum des universités de médecine traditionnelle chinoise en Chine. Il permet d’améliorer la vitalité et la longévité des personnes en santé. Il est recommandé pour les personnes souffrant d’hypertension, de trouble respiratoire ou digestif, de douleur lombaire et scapulaire, etc. Il est aussi utilisé dans les cas de cancer.


Le Taiji Qigong Shibashi est également promu en tant qu’exercice de santé par les gouvernements d’Indonésie, de Malaisie, de Singapour et de Thaïlande. Le Département des Programmes de Développement des Nations Unies a émis en 1991 une recommandation pour la promotion du Taiji Qigong Shibashi.

Premier mouvement de la forme 1 du Taiji Qigong Shibashi:
Débuter la forme et réguler la respiration

Deuxième mouvement de la forme 1 du Taiji Qigong Shibashi:
Ouvrir la poitrine

Professeur Lin Housheng (林厚省) – Biographie du créateur du Taiji Qigong Shibashi.

Lin Housheng est né le 16 septembre 1939, dans de la ville de Fuging, province de Fujian au sud-ouest de la Chine. Son père décéda alors qu'il n'avait que 3 ans et dès son enfance, il fut fasciné par le développement du corps par l'entrainement physique. À l'âge de 15 ans, il débuta des études auprès d'un moine Shaolin du Sud, et comme le veut la tradition, l'identité de ce moine n'a jamais été révélée.

En 1964, Lin Housheng obtint son diplôme du Shanghai Physical Education University, avec une spécialisation en sports aquatiques et en Wushu (art martial couramment connu sous l'appellation “Kung Fu”). Ses notes lui permirent de demeurer a Shanghai, ou il débuta un emploi de chercheur au Shanghai Physical Education Science Research Institute. La Révolution Culturelle entraina la fermeture de cet institut et il fut transféré dans un lycée pour y enseigner l'éducation physique.

Le 6 mai 1966, la Grande Révolution Culturelle Prolétarienne (appelée aussi Grande Révolution Culturelle) fut officiellement lancée, créant un chaos social partout au pays. Au pays du contrôle de la presse, le Qigong a souvent été appelé ''une relique féodale pourrie''  - ''vieille absurdité'' – ''mauvaise herbe empoisonnée''. Les adeptes du Qigong furent étiquetées ''antirévolutionnaires'' ou ''classe ennemie''.

Malgré la crainte d'être battu, forcé d'esclavage, emprisonné ou même d'être assassiné avec sa femme et sa jeune fillette, Lin Housheng continua de secrètement pratiquer le Qigong et le Taiji jusqu'aux petites heures de la nuit. Ses efforts ardus ont pavé la voie vers les grands accomplissements de sa carrière.

"En 1968, âgé de 29 ans, une sensation anormale parcouru soudainement son corps durant une pratique habituelle.  Son système nerveux fut soudainement très stimulé. Il devin excité, rempli d'une sensation intense de ce que représente que d'être pleinement vivant. L’univers entier autour de lui se remplit d'une magnifique lumière dorée. Il senti son énergie vitale (QI) comme un ruisseau limpide, parcourant son corps, le long des méridiens Gouverneur et Conception [les méridiens du dos et du devant du tronc]. Puis subitement, cette circulation se divisa en 2 sentiers d'énergie, via les épaules, puis vers les mains, pour émaner de ses paumes. Il réalisa que c'était exactement ce que son professeur lui avait raconté au sujet de l'Énergie externe.'' [traduction libre de Lin Houxing, QiGong Shi Jie, 1992]

C'est un mois après le décès de Mao Zedong, en octobre 1976, que la folie de la Révolution Culturelle cessa. Lin Housheng put enfin dévoiler et utiliser les habiletés qu'il avait secrètement développé. Toutefois, il dut d'abord répondre aux nombreux sceptiques gouvernementaux et autres, qui croyaient encore que le Qigong était un ramassis d'anciennes superstitions. Il était déterminé à prouver à cet établissement que le Qigong n'était ni une escroquerie, ni de la sorcellerie.

Pour cela, il devint le sujet d'études scientifiques auprès du célèbre chercheur nucléaire Gu Hansen. C'est donc le 10 mars 1978 que le professeur Lin émit de ses mains une Énergie qui fut enregistrée et mesurée grâce aux appareils scientifiques de l'époque. La basse fréquence, les modulations des ondes infrarouges et les ondes électromagnétiques furent donc mesurées avec succès. La matérialité du Qi fut enfin prouvée [du moins, celle qu'émettait Lin Housheng].

“C'est la première fois que la nature physiologique du Qi fut prouvée. La publication des résultats de l'étude causa des remous à travers le pays, suscita l’intérêt et éveillât l'attention de nombreux scientifiques du domaine des recherches sur le Qigong. Leur démarche héroïque fut déterminante pour l'évolution contemporaine du Qigong en Chine''. - David A. Palmer. Qigong Fever. Columbia University Press.

Ceci alimenta la curiosité à l'endroit de Lin Housheng et ses prouesses. L'année suivante, en 1979, le professeur Lin fit une démonstration de la magnitude de son Qigong auprès du China State Council (Beijing), composé de 3 Premiers Ministres et plus de 300 chercheurs.

Toujours en 1979, Lin Housheng créa sa toute première série de 18 exercices qui composent le Taiji Qigong Shibashi en combinant les éléments du Taiji (TaiChi) et du Qigong.

1980 fut une autre année extraordinaire, puisque le premier livre sur le Qigong qui fut publié après la Révolution Culturelle était le premier livre de Lin Housheng: Qigong Makes Health (气功使人健康).

Puis, le 21 juin, un événement extraordinaire eu lieu:

''Le 21 juin 1980, au ''Shanghai No. 8 People’s Hospital'', on procéda à une chirurgie unique qui fit la une des nouvelles de la planète. Monsieur Lin Hou Sheng, maître Qigong du Chinese Medicine Research Institute étendit sa main droite et pointa l'index et le majeur vers le point Yin Tang (point d'acupuncture) situé entre les sourcils de la patiente. De ses doigts, il émit une Énergie externe (Wai Qi) a une distance de 3 centimètres de la patiente âgée de 29 ans. Après 3 minutes, il signala au chirurgien qui saisit alors son bistouri et débuta la chirurgie d'une tumeur à la glande thyroïde.

La patiente, qui ne reçut aucune autre anesthésie, demeura consciente durant toute l'opération et ne démontra aucun signe de douleur durant les 140 minutes de l'opération. Quand une tumeur de la taille d'une noix de grenoble fur retirée et montrée à la patiente, un sourire illumina son visage. (Lin Housheng réalisa de nombreuses interventions par Qigong par la suite).

''Depuis les années 1980, partiellement dû à l'attention suscité par Lin Housheng, le Qigong jouit d'une grande popularité et les soins de santé par le Qigong sont très a la mode''. - Medical Qigong:  A Vital Branch of Oriental Medicine, Jampa Mackenzie Stewart. http://taoofmedicine.com/qigong/

''Déclenché principalement par les travaux du professeur Lin Housheng, un engouement incroyable se développa en Chine. Vers le milieu des années 1980, on comptait plus de 2000 associations Qigong et entre 60 et 200 millions d'adeptes en Chine, représentant un cinquième de la population chinoise''.   http://en.wikipedia.org/wiki/Qigong

Lin Housheng devint une ''vedette'' du Qigong. En 1985, la première édition de son livre ''Qi Gong is the Answer to Health'' (le Qigong est la réponse à la santé) fut épuisé en un seul mois, soit 150 000 exemplaires vendues. [Paul Dong, Chi Gong: The Ancient Chinese Way to Health, pg. 117].

En 1987, professeur Lin traita la femme du maire de Shanghai, Jiang Zemin, qui en 2 ans de vie politique, devint une des personnalité les plus influentes en Chine: le secrétaire général du parti communiste.

En 1989, il visita les États-Unis afin de participer dans un projet de recherche à l'université de San Diego. Il acquit sa citoyenneté Américaine en 2010.

Durant les années 1990 et 2000 Lin Housheng effectua de nombreuses démonstrations de Taiji Qigong Shibashi, principalement dans les pays d’Asie du sud, devant un auditoire de plusieurs milliers de personnes chaque fois.

Il fit une tournée en Malaisie et à Taïwan en 2011 et prévoit y retourner à l'automne 2012.

Il réside maintenant à Los Angeles, Californie, dans le grand quartier asiatique. (Il n'a jamais appris l'anglais). Lors de ses multiples visites en Asie, il séjourne dans la ville qui a vu sa montée vers la célébrité : Shanghai.


(Extrait de l'article "Taiji Qigong – Shibashi and Lin Housheng" de John Voigt, reproduit et traduit avec permission de l'auteur. Article complet en anglais ici)


Site officiel du Professeur Lin Housheng pour acheter ses dvd de Shibashi: www.linhousheng.com